Semaine du 27 juillet au 05 août : région du Bas-Saint-Laurent - Québec city - Montréal

Publié le par gabyali

 

Lundi 27 juillet 2009 : Pointe-à-la-Garde - Rimouski : 213 kilomètres pour trois heures de route

 

Après un bon petit déjeuner copieux au château Bahia nous prenons la route pour le musée de la bataille de la Ristigouche situé à Pointe-à-la-Croix. http://www.pc.gc.ca/fra/lhn-nhs/qc/ristigouche/index.aspx

Malgré une résistance héroique, les français ont ramassé une raclée comme assez souvent en Nouvelle France. Visite intéressante car on en apprend beaucoup sur l'histoire du Canada et sur les batailles que se sont livrées français et anglais et dont la majorité ont été remportées par les anglais. Si vous êtes dans la baie des chaleurs vous pouvez également visiter le parc national de miguasha http://www.sepaq.com/pq/mig/index.dot?language_id=2.

Nous nous rendons ensuite au jardin des métis http://www.jardinsdemetis.com/francais/ qui se situe en Gaspésie sur la Côte proche du Saint-Laurent.  Ainsi est né ce paradis végétal gaspésien qui égrène les splendeurs de quelque 3 000 espèces et variétés de plantes indigènes et exotiques en bordure d’un kilomètre et demi de sentiers où il fait bon de respirer l’air et de jouir de la lumière du fleuve Saint‑Laurent. Renommée pour sa valeur artistique et patrimoniale exceptionnelle à l’échelle internationale, l’œuvre d’Elsie Reford est entretenue et mise en valeur avec passion pour offrir aux sens une expérience à la fois réjouissante, apaisante et marquante. A voir absolument !

En redescendant vers Rimouski nous nous arrêtons au centre d'art Marcel Gagnon www.centredart.net. L'oeuvre d'art intitulée "le grand rassemblement" est unique au monde avec 120 sculptures qui émergent du fleuve et ponctuent le site.

Ne pas hésiter à visiter la galerie d'art (entrée gratuite) où vous trouverez de nombreuses toiles et tableaux.

Puis direction la ville de Mont-Joli où l'on peut découvrir une série de fresques murales intitulées "les murmures de la ville". Garez votre voiture et découvrez de nombreuses fresques disséminées dans le centre-ville.

canada2009-068.jpg

Nous nous dirigeons vers notre auberge de jeunesse http://www.espace-globetrotter.com/index.html où Alex noux accueille. Comme il n'y a pas foule nous avons droit à un dortoir de six lits pour notre famille. En tout cas, je ne sais pas s'il nous a facturé le prix de chaque lit vide mais le tarif est prohibitif (plus de 110 dollars pour une nuit sans PDJ) et le service n'est pas du tout à la hauteur (pas de paiement CB, pas de possibilité de toucher à la clim...). Donc, endroit à éviter si possible. Faites plutôt du couchsurfing ou louez une petite cabine le long du Saint-Laurent http://www.cabinesduphare.com/. Mais il faut absolument réserver plusieurs mois à l'avance car très peu de dispos et très demandé.

Mardi 28 juillet 2009 : Site maritime de Pointe-au-Père - Canyon des portes de l'enfer

Ce matin direction le site maritime de Pointe-au-Père situé à quelques minutes seulement de Rimouski. Ci-après vous trouverez les principaux attraits de ce site : http://www.shmp.qc.ca/index.php

Montez à bord du seul sous-marin accessible au public au Canada. En entrant dans le navire vous découvrirez le quotidien d’une soixantaine d’hommes, qui vivaient confinés pendant des mois dans un sous-marin de 90 mètres. La visite audioguidée vous plongera dans ce monde fascinant et inconnu. Il est aussi possible de passer une soirée et une nuit à bord pour vivre l’expérience comme si vous étiez sous-marinier!

Le pavillon Empress of Ireland raconte l'histoire de l'Empress of Ireland. De sa construction, en 1906, jusqu'au naufrage qui fit 1012 victimes, en 1914, vous apprendrez tout sur ce magnifique navire. Découvrez la collection d'objets prélevés sur l'épave, des photos, des bornes interactives et des témoignages de passagers. Une projection vous plongera dans l'atmosphère de cette nuit tragique. 

Visitez les anciens bâtiments de la station de phare et Le phare de Pointe-au-Père qui a joué un rôle central dans l'histoire de la navigation sur le Saint-Laurent. Érigé en 1909, ce phare est l'un des plus hauts au Canada. La visite permet d'atteindre son sommet et de profiter d'une vue fantastique.

Il faut savoir que parmi ces trois attractions, la plus visitée est le sous-marin Onondaga. Un conseil si vous voulez éviter d'attendre au moins deux heures comme nous l'avons fait avant d'avoir les billets : pointez-vous une heure avant l'ouverture de la billeterie (ouverture 9h) et présentez-vous directement au niveau du sous-marin et non pas au bâtiment central où se trouve le pavillon Empress Of Ireland car il ne délivre les billets que pour la visite de l'Empress of Ireland et le phare. Nous avons pris des billets pour les trois sites (les enfants de moins de 8 ans ne payent pas) et nous avons trouvé les trois attractions très intéressantes et notamment l'histoire de l'Empress od Ireland (que perso je ne connaissais pas) qui rappelle la tragédie du Titanic.

S6001959.JPG

Cet après-midi nous prenons la route en direction de Saint-Narcisse-de-Rimouski (30 minutes de Rimouski) où se trouve le magnifique site du canyon des portes de l'Enfer http://www.canyonportesenfer.qc.ca/accueil.html. Après avoir emprunté un sentier pédestre le long du canyon et avoir traversé la plus haute passerelle au Québec (63 mètres) nous pouvons observé la chute du Grand Sault haute de 20 mètres et finir par la descente aux enfers de 300 marches. Tout simplement grandiose et incontournable ! Sur ce site il est également possible d'explorer des habitats fauniques de castors et d'avoir des infos sur la vie des draveurs d'autrefois.

S6001966.JPGS6001968.JPG

 

Mercredi 29 Juillet 2010 : Rimouski - Rivière-du-Loup : 110 kilomètres pour 1h40 de route

 

Avant de rejoindre Rivière-du-Loup nous nous arrêtons au parc du Bic (entrée payante comme d'hab !) http://www.sepaq.com/pq/bic/. Nous profitons de la marée basse pour faire une petite randonnée. Sur notre chemin, nous pouvons observer des yourtes qui se trouvent en pleine nature http://www.yourte.ca/yourte/location/Bic1.html . J'aurais bien aimé y dormir une nuit. A quelques encablures du parc du Bic se trouve l'île verte qu'il est possible de rejoindre à pied depuis le continent http://www.ileverte.net/labouette.html . C'est le fameux sentier de la bouette. Si vous êtes dans le coin au moment de l'événement (entre juillet et août) n'hésitez pas, faites la traversée. Ca doit être super !

Nous arrivons à l'auberge de jeunesse de Rivière-du-Loup http://www.hihostels.ca/quebec/fr/index.aspx?sortcode=1.5

Cette auberge de jeunesse est avec celle du Parc Forillon l'une de mes adresses préférées : rapport qualité/prix tout simplement imbattable, équipe hyper dynamique, activités extérieures, etc... Si j'avais su, j'aurais zappé l'auberge de jeunesse de Rimouski et serais venu directement à Rivière-du-Loup.

Le soir nous décidons même de manger au restaurant de l'auberge qui propose un menu plutôt alléchant.

 

Jeudi 30 Juillet 2009 : Parc de la Pointe et Parc des Chutes

Comme souvent pendant notre périple les enfants se font de nouveaux amis et c'est pour nous l'occasion de sympathiser et de faire connaissance avec de nouvelles familles. Aujourd'hui nous rencontrons une Allemande d'origine canadienne qui vient avec ses deux enfants rendre visite à sa mère qui habite la région. Le courant passe très bien et nous décidons tous ensemble d'aller nous promener du côté du Parc de la Pointe dans le secteur de la Tête d'Indien. Comme nous sommes au bord du Saint-Laurent mes deux garçons ne résistent pas à une bonne baignade malgré une eau qui ne doit pas dépasser les 16-17°C. Mais l'attrait de l'eau est plus fort que le froid. Pour ma part, et malgré une forte motivation, je reste sur le bord et préfère discuter avec notre nouvelle amie qui nous fait partager son sandwich à base de homard.

L'après-midi nous allons au Parc des Chutes situé à seulement quelques kilomètres de l'auberge.

Au coeur du centre-ville, toute l'année, cette oasis de verdure invite à la pratique de la randonnée pédestre, de l'observation de la nature et d'activités familiales. Le site intègre trois sections : le Platin, le parc de la Croix et les grandes Chutes, où vous observez des chutes de 33 mètres et découvrez une centrale hydroélectique centenaire.

S6001988.JPG

http://www.tourismeriviereduloup.ca/fichiers/BrochureOTC_2009.pdf

Vendredi 31 juillet 2009 : Rivière-du-loup/Lévis : 182 kilomètres pour 2 heures de route

C'est avec regret que nous quittons Rivière-du-Loup mais demain soir nous sommes attendus à Québec City par une famille canadienne rencontrée sur le site http://www.couchsurfing.org/. Avant de rejoindre Lévis, nous faisons une halte au charmant village de Saint-Jean-Port-Joli où, moi et mon fils, décidons de faire le tour à pied http://www.saintjeanportjoli.com/down/262.pdf avec la visite de l'église puis de la galerie d'art et de sculpture à ciel ouvert. Chaque artiste à sculpté dans une espèce de tronc d'arbre des oeuvres qui sont de qualité très inégales. Mais, comme je ne connais rien à l'art, mon avis n'a rien de vraiment objectif. Néanmoins, belle balade.

Nous nous dirigeons ensuite vers le Parc des Chutes-de-la-Chaudière en empruntant l'autoroute 73 sortie 130. Le Parc des Chutes-de-la-Chaudière constitue un havre de nature au coeur du territoire lévisien. De nombreux belvédères offrent des points de vue saisissants sur les chutes, hautes de 35 mètres. Des aires de pique-nique, une passerelle suspendue au-dessus de la rivière, 2,2 km de sentiers pédestres et 1,5 km de pistes cyclables. Pendant mon séjour au Canada j'ai eu la chance de voir de nombreuses chutes mais celles-ci sont vraiment très spectaculaires. Mes préférées après les chutes du Niagara et la chute de Montmorency. Comme je n'ai pas réservé d'hébergement nous nous adressons au centre information qui se trouve à l'entrée du site.  Mais il semblerait que le seul hébergement disponible soit un motel à 125$ la nuit. L'avantage du motel c'est qu'il est tout équipé et que l'on peut cuisiner à l'intérieur même de la chambre.

Samedi 1er Août 2009 : Lévis - Québec City par traversée en bateau

Avant de rejoindre Québec City nous décidons de visiter le fort Lévis http://www.pc.gc.ca/fra/lhn-nhs/qc/levis/index.aspx. Situé sur les hauteurs de la pointe Lévy, le fort Numéro-Un constitue le dernier maillon d'une chaîne de trois forts, construits sous la supervision des ingénieurs militaires britanniques entre 1865 et 1872. Cette ligne de forts vient compléter le système défensif de Québec pour faire échec à l'invasion possible des Américains par voie terrestre. Depuis 1855, le chemin de fer relie Lévis au Maine. Plus élevé que la Citadelle de Québec, le fort Numéro-Un domine toute la région et offre un panorama spectaculaire sur la ville de Québec, l'île d'Orléans et la Côte-de-Beaupré. La véritable originalité de ce fort c'est que les enfants peuvent se déguiser en soldat avec de véritables habits du 19e siècle. Tout comme la citadelle de Québec city ce fort n'a jamais servi puisque aucun américain n'est jamais venu envahir la région de Québec city alors que les anglais eux l'ont fait. Bien entendu, la région de Lévis ne se limite pas à son fort, voici l'adresse de l'office de tourisme de Lévis http://www.tourismelevis.com/. Si vous êtes dans la région pendant le mois d'août ne manquez pas le festivent http://www.tourismelevis.com/fr/evenement/-/festivals-et-expositions/festivent-ville-de-levis/ qui est l'un des plus importants festivals de montgolfières.

L'arrivée en bateau à Québec City avec le château Frontenac de face est un must absolu que je vous recommande vivement. Le prix de la traversée est dérisoire et est très rapide. Dès notre arrivée à Québec city nous cherchons un endroit où garer la voiture mais tous les parkings sont complets. Après plusieurs tentatives infructueuses nous réussissons enfin à trouver un parking libre (prix prohibitif). Nous visitons d'abord la partie basse du Vieux Québec qui nous rappelle Paris puis nous cherchons le funiculaire http://www.funiculaire-quebec.com/fr/Accueil.htm pour rejoindre la partie haute de la ville mais comme nous ne le trouvons pas nous grimpons pour rejoindre l'office de tourisme puis le fameux château Frontenac, bordé par la terrasse Dufferin sur laquelle on a une superbe vue sur Lévis et les environs. Un chemin permet de rejoindre un parc au pied de la citadelle. Nous redescendons rejoindre notre voiture dans la partie basse de la ville grâce au funiculaire qui se trouve à proximité de l'office du tourisme. Nous essayons de joindre par téléphone la famille rencontrée sur le site couchsurfing.com et qui doit nous recevoir pour quelques jours. Comme nous ne parvenons pas à les joindre l'inquiétude commence à nous gagner. Et s'ils avaient changé d'avis à la dernière minute ? En fait, ils rentrent tout juste de vacances lorsque nous arrivons devant leur maison qui se trouve à une vingtaine de minutes du centre de Québec city. Ils nous accueillent chaleureusement et amicalement. Ils ont deux enfants et la maman qui est prof d'espagnol leur parle en espagnol. Ils ont installé une piscine hors sol dans leur jardin et nous profitons tous de ce bain providentiel (l'une des rares fois où nous avons pu nous baigner pendant notre séjour au Canada). Quel bonheur de pouvoir partager quelques moments avec des autochtones ! Je suis toujours surpris de constater la disponibilité, la gentillesse et la simplicité de ces familles qui vous reçoivent sans rien attendre en retour si ce n'est de faire partager leur quotidien. Ce soir nous allons voir un feu d'artifice à la chute Montmorency http://www.lesgrandsfeux.com/fr/index.php. Cinq pays sont en compétition pour présenter le plus beau feu d'artifice. Pour rejoindre la chute des navettes de bus ont été spécialement programmées. Nous avons de la chance car la nôtre part juste à quelques minutes de notre hébergement. Personnellement, j'ai acheté mes billets en ligne avant de partir et c'est ce que je vous conseille de faire car ces feux sont très renommés et il y a beaucoup de monde. Une fois sur place, trouver un emplacement est très compliqué voire impossible. Mais à force de persévérance nous trouvons un petit coin avec une table et un banc à côté d'une famille canadienne avec qui nous discutons. Le fiston est un passionné d'insectes et il est incollable sur le sujet. Il fait même des expositions. On en oublierait presque le feu d'artifice que les Italiens vont nous balancer. J'ai vu beaucoup de feux d'artifice mais celui-ci restera sans doute l'un des plus beaux que j'ai jamais vu (ceux de Genève sont top aussi). Soirée magique et inoubliable !

Dimanche 02 Août 2009 : Visite de Québec City et festival Pow-Wow de Wendake

Ce matin nous prenons le bus en direction de Québec city.  Nous commençons par une promenade dans le parc des Champs-de-Bataille (ou plaines d'Abraham) qui jouxte la citadelle et où se trouvent les tours Martello qui étaient censées servir de rempart en cas d'invasion américaine. http://www.ccbn-nbc.gc.ca/_fr/index.php

 S6002060.JPG S6002093.JPG

Après avoir rejoint les murs extérieurs de la citadelle nous décidons de pénétrer à l'intérieur de celle-ci pour une visite guidée. Nous apprenons que la citadelle a été construite selon le système de défense de Vauban http://www.vauban.asso.fr/documents/VaubanauQuebec_000.pdf de 1820 à 1850 et donc après la bataille du 13 septembre 1759 avec la défaite des français face aux anglais. La visite ne représente pas un grand intérêt si ce n'est peut être pour la vue et le traditionnel coup de canon donné vers midi en direction de la Mairie et qui marque son retour après 15 ans de bâillon http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/la-capitale/200907/03/01-881176-le-tir-du-canon-de-retour-a-la-citadelle.php

 S6002065-copie-2.JPGS6002066.JPG

S6002067.JPGS6002068.JPG

Nous nous dirigeons vers la colline parlementaire pour une visite gratuite du Parlement http://www.assnat.qc.ca/fr/visiteurs/visites-guidees.html. Pas de grosse différence avec le Parlement d'Ottawa si ce n'est une belle façade sur laquelle on retrouve une vingtaine de statues représentants les principaux personnages (français et britanniques) ayant façonné l'histoire du Québec http://vieuxquebec.tv/parlement/

S6002077.JPGS6002090.JPG

En arrivant à Québec city nous avions initialement prévu de nous rendre sur l'île d'Orléans http://www.tourismeiledorleans.com/ qui se trouve à une vingtaine de minutes du centre de Québec. Mais comme nous sympathisons avec notre famille d'accueil nous décidons de partager un moment avec eux et de nous rendre ensemble au festival Pow-Wow de Wendake http://tourismewendake.com/powwow.aspx. Mais avant nos amis nous proposent de faire une petite marche pour découvrir la chute de Kabir Kouba  http://www.chutekabirkouba.com/bv_frameset-fr.html.  Après avoir mangé une petite glace, nous nous dirigeons au musée-hôtel des premières nations http://www.maisondespremieresnations.com/ où il est possible de dormir pour 99$/personne par nuit. L'endroit est vraiment magnifique. Nous nous rendons enfin au village Wendake où plusieurs animations sont proposées. Il y a un chapiteau avec des artisans qui vendent différents objets d'origine indienne comme le fameux capteur de rêves http://www.culture-amerindiens.com/article-36893.html. Les enfants se font maquiller le visage et avec leur plume sur la tête ils ressemblaient à de vrais petits indiens. Mais le clou du spectacle se déroule dans le gymnase avec des danses typiques données par différentes tribus indiennes venues du Canada et des Etats-Unis. Pour ma part, j'ai eu le privilège d'assister à la danse amérindienne du cerceau exécutée par une femme. En voyant cette danse je n'ai pu m'empêcher de pleurer, j'étais comme transporté par la grâce et l'authenticité de celle-ci. Un moment rare et magique à la fois que je ne suis pas prêt d'oublier. Pour finir cette journée en beauté, nous proposons à nos amis d'assister à un spectacle gratuit du cirque du soleil. Mais, malheureusement, ce soir là pas de représentation et grosse déception.

Lundi 03 Août 2009 : Québec city - Montréal : 250 kilomètres pour 3 heures de route

En fait, nous nous rendons à Laval (nord ouest de Montréal) chez des amis qui ne peuvent nous recevoir que pour une seule nuit. Nous profitons néanmoins de la journée pour faire un tour de pédalo (comptez 12$/heure) au parc de la rivière des mille îles http://www.parc-mille-iles.qc.ca  qui est le lieu où habite Céline Dion (mais ne le répétez à personne c'est strictement confidentiel !). Sa propriété est sur une île avec des barricades et des caméras de partout, mais il est possible de s'en approcher avec une embarcation. Je vous déconseille le pédalo qui n'avance pas ou si ce n'est au ralenti et qui est plutôt fatigant à la longue. Et surtout insistez auprès du loueur pour ne payer qu'un seul pédalo (nous sommes une famille de quatre) et non pas deux comme il le souhaiterait (déjà sur la rivière Bonaventure vous avions dû louer deux embarcations alors qu'une seule aurait été suffisante). Après un passage dans les grandes surfaces nous rentrons à Laval pour se retrouver devant un barbecue.

Mardi 04 Août 2009 : Retour sur Ottawa

Comme c'est la fin des vacances et que les comptes commencent à souffrir nous décidons de retourner chez nos amis à Gatineau pour y passer une dernière nuit et rendre notre voiture de location à l'aéroport d'Ottawa.

Mercredi 05 Août 2009 : Retour sur Marseille

Notre ami nous propose de nous accompagner à Montréal où nous devons prendre notre avion le soir même. Pendant que les enfants et leur mère font du shopping (je devrais dire magasinage) je décide de prendre le métro puis le bus pour me rendre au Mont Royal qui domine tout Montréal http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_dad=portal&_pageid=174,4820368&_schema=PORTAL. Un incontournable ! Moi qui avais prévu plusieurs jours pour visiter Montréal je n'aurais profité de cette ville que pour une demie journée. C'est vraiment la seule vraie déception de ce voyage au Canada.

Publié dans Canada

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article